Le guide pour optimiser les factures d’électricité de son entreprise 

Lucas Grandperrin
Lucas Grandperrin
Publié le
31/5/2024
Modifié le
31/5/2024
Temps de lecture : 10 mn

Table des matières

facture d'électricité

Le prix de l'électricité sur le marché est en constante augmentation et son impact sur les charges des entreprises peut être considérable. Optimiser ses factures d’énergie devient alors un sujet incontournable pour les dirigeants d’entreprise. Malheureusement, beaucoup ne savent pas comment s’y prendre. Si cela est votre cas, rassurez-vous, il existe des solutions pour optimiser ce poste de dépenses. Voyons ensemble comment faire baisser le montant de votre facture d’électricité et réaliser quelques économies. 

Quelles composantes payez-vous dans votre facture d’électricité ?

Tout d’abord, il est bien important de comprendre de quoi se compose une facture d’électricité. En France, il y a trois grandes composantes dans une facture d’électricité. 

La fourniture d’électricité

La fourniture d’électricité représente en moyenne 35% du montant global de la facture pour les puissances souscrites inférieures à 36 kVA.

L’acheminement

Pour que vous ayez accès à l’électricité, celle-ci est acheminée via des réseaux de transport et de distribution qui connectent le site de production et votre entreprise. 

Afin d’assurer la rentabilité des entreprises opérant le transport et la distribution de l’électricité, la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) a instauré les tarifs d’utilisation des réseaux d’acheminement plus communément appelé “TURPE”.  Le TURPE est payé par le consommateur final : entreprises, collectivités ou particuliers. 

Les taxes

Enfin, des taxes fixés par l’État comme la CTA, l'accise sur l'électricité (ex-CSPE) et TVA s’ajoutent à la facture d’électricité. 

La Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) 

La contribution tarifaire d'acheminement finance les droits spécifiques relatifs à l’assurance vieillesse du personnels intégrant le régime des industries électriques et gazières. Aujourd'hui, son montant correspond à 21,93% de la partie fixe du tarif d’acheminement. 

L'accise sur l'électricité

Anciennement appelée CSPE, l'accise sur l'électricité désigne la taxe sur la consommation finale d’électricité. Depuis la mise en place du bouclier tarifaire en 2022, le montant de l'accise est de 0,001 par KWh.

La Taxe sur la Valeur ajoutée

Le taux de TVA appliqué est différent selon les éléments de la facture d'électricité. Une TVA réduite de 5,5% est appliquée sur le montant de l'abonnement et sur la CTA . En revanche, une TVA à 20% est appliquée sur l'accise sur l'électricité ainsi que sur le montant des consommations.

La Taxe départementale sur la consommation finale d’électricité 

La taxe sur la consommation finale d'électricité (TCFE) est une taxe locale française sur la consommation d'électricité.

Elle a été créée pour remplacer la taxe sur la consommation d'électricité (TCCFE) en 2016. La TCFE est calculée en fonction de la consommation finale d'électricité d'une entreprise et est collectée par les communes ou les groupements de communes.

Le montant de la TCFE est fixé librement par chaque collectivité, ce qui explique que le taux de cette taxe puisse varier d'une commune à l'autre.

Négociez la fourniture d’électricité

Le premier levier que vous pouvez utiliser pour faire des économies sur votre facture d’électricité est de négocier votre prix de fourniture d’électricité

Les composantes de la fourniture d’électricité

La fourniture d’électricité fait l’objet d’une concurrence entre les différents fournisseurs. Le prix de la fourniture est déterminé de manière à ce que le fournisseur puisse couvrir:

  • Les coûts associés à l'achat d’électricité
  • Les coûts de production pour les fournisseurs qui disposent de centrales de production d'électricité.
  • Les coûts de gestions commerciale et administrative

La part variable est calculée en fonction de l'électricité consommée, exprimée en €/kWh et varie d’un fournisseur à l’autre

La part fourniture peut également présenter un abonnement mensuel qui assure aux fournisseurs la couverture de ses coûts de gestion commerciale et administrative. 

Comprendre le prix du MWH 

Depuis la libéralisation du marché de l'électricité en France en 2004 pour les professionnels et en 2007 pour les particuliers, il n'y a pas de prix unique du MWh. De nombreux fournisseurs proposent des offres d'électricité avec des prix libres. Même EDF, le fournisseur historique, propose des offres de marché avec des tarifs libres, mais seul EDF peut proposer le tarif réglementé ou "tarif Bleu". 

Comparer les offres d'électricité peut être difficile, mais pour les compteurs d'une puissance inférieure ou égale à 36 kVA, le tarif réglementé d'EDF peut servir de référence.

Pour les compteurs d'une puissance supérieure à 36 kVA (ancien tarif jaune et tarif vert), les tarifs réglementés de vente ont été supprimés en 2016, il est donc nécessaire de demander plusieurs devis ou de consulter un courtier en énergie pour comparer facilement les différentes offres des nombreux fournisseurs.

Notez que le Tarif Bleu n'est plus disponible pour de nombreux petits professionnels, mais uniquement pour les entreprises de moins de 10 salariés avec un bilan inférieur à 2 millions d'euros.

Comprendre le fonctionnement du marché

Le coût de l'électricité englobe différents aspects tels que la production, le transport et la distribution, entre autres. Pour comprendre cette notion, il est nécessaire de se rappeler de l'organisation du marché de l'électricité qui se compose de plusieurs éléments clés. 

Tout d'abord, la production est gérée par les producteurs qui peuvent être des entités telles qu'EDF pour les centrales nucléaires, les centrales thermiques et certaines infrastructures renouvelables ou des producteurs indépendants pour les énergies renouvelables tels que la Compagnie Nationale du Rhône et les Centrales solaires privées. 

Ensuite, la fourniture d'électricité est assurée par les fournisseurs qui achètent l'électricité sur un marché de gros ou directement aux producteurs, et la vendent aux consommateurs. 

Ces fournisseurs peuvent également être des producteurs eux-mêmes. 

Enfin, l'acheminement est organisé par RTE sur le réseau de transport d'électricité et les lignes à haute tension, ainsi que par Enedis et les entreprises locales de distribution (ELD) qui s'occupent de la livraison de l'électricité jusqu'au consommateur final en utilisant le réseau de distribution et les lignes à moyenne et basse tension. Enedis est présent sur 95% du territoire et les ELD sur 5%.

Les différents types de contrat

Il existe différents types de contrat d’électricité et chacun possède ses propres spécificités. Mieux vaut en prendre connaissance afin de faire le meilleur choix pour son entreprise. 

Les Tarif Réglementés de Vente (TRV)

Les Tarifs Réglementés de Vente (TRV) sont les tarifs proposés par les fournisseurs historiques d'électricité (EDF) et de gaz (Engie). Avant l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence en 2007, ces tarifs étaient les seuls disponibles. Depuis lors, de nouveaux fournisseurs, connus sous le nom de fournisseurs alternatifs, ont émergé, proposant des offres de marché dont les prix sont fixés librement en fonction de leur stratégie d’achat et d’acquisition.

Seuls les fournisseurs historiques sont autorisés à offrir des tarifs réglementés. 

Les contrats à prix fixe

Pour éviter les hausses de prix, certains fournisseurs proposent aux consommateurs des offres à prix fixe. Pendant la durée du contrat d’électricité, le fournisseur s’engage à toujours facturer le même prix HT de l’abonnement et du kWh consommé.

Les contrats à prix indexé TRV

Les offres d'énergie à prix indexé TRV sont des offres où le prix du kWh HT dépend du prix du kWh HT des tarifs réglementés de vente en cours. Le fournisseur garantit un prix HT inférieur de x% à celui fixé par la Commission de régulation de l'énergie pour ce même kWh HT.

Les contrats à prix indexé marché

Les contrats à prix indexé marché sont des offres où le prix du kWh varie tout au cours de l’année selon un indice de marché. Par conséquent, l’entreprise peut bénéficier des potentielles baisses du marché ou des éventuelles hausses.

Les contrats indexés sur Arenh 

Le contrat ARENH est un contrat intégrant les droits Arenh du client. Cette offre propose actuellement des prix moins élevés que les prix de marché mais attention ces prix sont révisés (et donc instable) en fonction du total des demandes Arenh. 

Suivre les évolutions de marché pour signer au meilleur prix

Les tarifs de l'électricité peuvent varier considérablement en fonction de l'offre et de la demande sur le marché. En effet, les prix de l'électricité sont déterminés par un certain nombre de facteurs, tels que : 

  • La capacité de production 
  • La demande
  • L’approvisionnement en gaz
  • L’approvisionnement en électricité (lorsque la France devient importatrice)
  • Les coûts de production
  • Les prix des combustibles
  • Les évolutions réglementaires
  • Les événements géopolitiques (guerre en Ukraine)
  • Les conditions météorologiques 
  • Les accidents (fissure du réacteur nucléaire de Penly). 

Tous ces facteurs peuvent avoir une influence sur les prix du MWh et les rendre plus ou moins élevés. 

En suivant l'évolution du marché de l'électricité, vous pouvez être informé des fluctuations des prix et des tendances du marché. Cela vous permettra de choisir le moment le plus opportun pour signer un contrat d'approvisionnement en électricité et bénéficier ainsi des meilleurs tarifs. 

Néanmoins ce n’est pas toujours évident d’estimer le juste prix de l’électricité. C’est pourquoi, il est fortement recommandé de faire appel à un courtier en énergie qui surveille l’évolution des prix et du marché. 

Réduire sa facture en optimisant vos frais d'acheminement (TURPE) 

Qu’est-ce que le TURPE ?

Les frais d'acheminement représentent environ un tiers du montant des factures d’électricité des consommateurs professionnels. 

Le TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité) a pour objectif de couvrir les frais d'acheminement et de distribution de l'électricité. Il reflète ainsi les coûts engagés par les gestionnaires des réseaux, et inclut une rémunération de leurs investissements.

 

Il regroupe trois composantes principales : le soutirage, la gestion de la clientèle et le comptage. Sa tarification comprend :


• Les barèmes pour chaque option de la grille tarifaire;
• Les tarifs des prestations de services d'Enedis.

 

Les optimisations de la puissance souscrite et de la formule tarifaire d'acheminement vise simplement à définir les options de la grille tarifaire du TURPE engendrant le moins de coûts pour le consommateur en fonction de son profil de consommation.

Comment optimiser le TURPE ? 

La puissance souscrite 

L'optimisation de la puissance souscrite permet d'optimiser à la fois la composante de soutirage et la composante de dépassement de votre tarif d'acheminement.

Si la puissance souscrite est trop élevée :

 Le TURPE prévoit une indexation de ses coûts à la puissance souscrite de chaque poste horosaisonnier de votre compteur. Une puissance souscrite trop élevée engendre donc logiquement des frais d'abonnement superflus.

 

Si la puissance souscrite est trop basse :

Des puissances souscrites trop basses vont générer des frais de dépassement pour les consommateurs dont le compteur est en HTA ou BT>36kVA. Le dépassement est facturé par le gestionnaire de réseau 9,92€/heure.

 

Pour les sites en BT<36kVA, la composante de dépassement n'existe pas. Le dépassement de la puissance souscrite provoque immédiatement une coupure de courant.

Pour chaque poste horosaisonnier, la puissance souscrite pour un site doit être légèrement inférieure à la puissance atteinte du site.

 

Attention : La cohérence entre ces deux puissances peut être dégradée notamment lors de l'installation de nouveaux équipements sur le site. Il convient donc de vérifier régulièrement l'optimisation de votre puissance souscrite.

L’option tarifaire

Après avoir optimisé la puissance souscrite de votre compteur, il est essentiel de vérifier la formule tarifaire d'acheminement (FTA) pour optimiser la composante de soutirage en prenant en compte la puissance souscrite et la consommation d'électricité annuelle de référence pour chaque poste horosaisonnier. 

La composante de soutirage est déterminée par deux grilles de coefficients : les coefficients pondérateurs de puissance et les coefficients pondérateurs d'énergie, classés par version d'utilisation : courte utilisation (CU) ou longue utilisation (LU). Les coefficients pondérateurs de puissance et d'énergie sont inverses dans chaque version d'utilisation. 

Pour vous aider à déterminer la FTA la plus adaptée à votre puissance et à votre consommation finale d'électricité, Le Lab' des Energies a mis à votre disposition des outils pratiques et rapides.

Le Lab' des Énergies se charge gratuitement d'optimiser ces coûts dès réception de vos factures d’électricité. 

Optimiser les taxes sur sa facture d’électricité 

Qu’est-ce que la accise sur l'électricité (ex-CSPE)?

L'accise sur l'électricité est une taxe payée par tous les consommateurs : les entreprises, les collectivités et les particuliers, collectée par le fournisseur d’électricité. Elle est destinée notamment au financement des politiques de soutien des énergies renouvelables, mais aussi au financement des charges dites de solidarité (tarifs de première nécessité, zones non interconnectées….). 

Quels critères d’éligibilité ?

Les taux réduits s'appliquent principalement aux entreprises industrielles (dont le code NAF est compris entre 0510Z et 3900Z) qui consomment des quantités significatives d'énergie (électricité / gaz naturel) par rapport à leur chiffre d'affaires. 

Quelles économies pouvez-vous réaliser?

Bénéficier d'un taux réduit permet de faire baisser sa facture d'électricité significativement. Actuellement, le montant de l'accise sur l'électricité est à 22,50 € le MWh, et ce depuis 5 ans. L'accise entre 2016 et 2021 n’a pas évolué. Elle fait partie des taxes les plus importantes sur l’énergie. En moyenne, elle correspond à 25% de la facture d’électricité hors TVA .

Une raison de plus pour s’en préoccuper. Suite à une évaluation rapide de votre situation, votre conseiller du Lab' des Énergies sera en mesure de vous donner une estimation du montant de remboursement auquel vous avez droit.

Réduire votre consommation d’électricité

Pour aider les entreprises à économiser de l'énergie, il existe des solutions à mettre en place qui peuvent être adaptées à tous les niveaux de la vie d'une entreprise. 

Sensibiliser les employés à l'importance de l'économie d'énergie

Pour diminuer leur consommation d'énergie, les entreprises peuvent sensibiliser leurs employés à la transition énergétique. En encourageant les éco-gestes, les organisations peuvent réaliser des économies significatives.

Un exemple concret serait l'extinction de tous les ordinateurs en veille, qui permettrait une économie d'environ 11% de la consommation d'électricité annuelle, selon l'Ademe.

Réaliser un audit énergétique

La réalisation d’un audit énergétique permet de faire des économies d'énergie car cela permet d'identifier les sources de gaspillage d'énergie dans une entreprise ou un bâtiment et de proposer des solutions pour les réduire. L'audit énergétique permet donc d'optimiser la consommation d'énergie en identifiant les secteurs ou les équipements qui consomment le plus d'énergie et en proposant des mesures pour les réduire.

Réaliser des travaux d'efficacité énergétique

Réaliser des travaux d'efficacité énergétique permet de faire des économies d'énergie car ces travaux visent à réduire la quantité d'énergie nécessaire pour obtenir le même résultat. Par exemple, remplacer des équipements énergivores par des équipements plus économes en énergie, isoler les bâtiments pour limiter les pertes de chaleur ou d'air frais, ou encore optimiser les processus industriels pour réduire la consommation d'énergie.

Application du cycle PDCA 

Le cycle PDCA (plan do check act) permet de mettre en place un système de management de l'énergie pour surveiller et contrôler la consommation d'énergie.

bannière commerciale
Recevez un rapport de marché hebdomadaire.

Abonnez-vous pour recevoir chaque semaine notre rapport de marché.