Comment un audit énergétique permet de réduire la consommation de gaz et les coûts d’une entreprise ?

Guillaume Bauza
Guillaume Bauza
Publié le
13/5/2024
Modifié le
12/4/2024
Temps de lecture : 10 mn

Table des matières

audit énergétique

La gestion efficace de l'énergie est devenue une priorité incontournable pour les entreprises soucieuses de réduire leurs coûts et leur empreinte environnementale. On estime par exemple à 110 TWh la chaleur fatale dans l’industrie. La chaleur fatale est l’énergie perdue lors d’un process de production industrielle. Parmi les ressources énergétiques largement utilisées par de nombreuses entreprises, le gaz joue un rôle essentiel dans divers processus industriels : le chauffage des locaux, la production d'eau chaude et bien d'autres applications. Cependant, une surconsommation peut engendrer des coûts élevés et avoir un impact négatif sur l'environnement mais aussi sur votre facture. C'est pourquoi, la réalisation d’un audit énergétique s'avère crucial pour identifier les opportunités d'amélioration et mettre en place des mesures efficaces visant à diminuer et ajuster  la consommation de gaz et à réaliser des économies significatives.

Qu’est-ce qu’un audit énergétique ?

Obligatoire dans le secteur de l’immobilier lors de la vente d’un bien, l’audit énergétique est un outil efficace pour les entreprises qui souhaitent connaître leur consommation de gaz et d'électricité et qui désirent optimiser leurs charges induites. En effet, il permet d’identifier précisément les différents postes optimisables.

Définition et objectifs d'un audit énergétique

Un audit énergétique est un processus systématique d'évaluation et d'analyse approfondie de la consommation en énergie d'une entreprise. C’est un état des lieux détaillé des performances énergétiques d’une entreprise.
Il vise à évaluer l'efficacité et la performance des installations, des équipements et des systèmes en identifiant les sources de gaspillage, les pertes d'énergie et les opportunités d'amélioration. Cet audit englobe l'examen des données de consommation, l'analyse des factures, l'inspection des installations et la collecte d'informations pertinentes.

Les objectifs d'un audit énergétique sont multiples. Tout d'abord, il permet de quantifier et d'analyser la consommation d'énergie, en particulier la consommation de gaz, afin de comprendre les schémas de consommation, d'identifier les inefficacités et de déterminer les zones prioritaires pour les améliorations. Ensuite, l'audit énergétique vise à sensibiliser et à orienter les professionnels vers des actions génératrices d’économies d’énergie au sein de leur entreprise. Ces recommandations spécifiques et personnalisées, participent donc à la réalisation d’économie mais le bénéfice est aussi environnemental. En effet, réduire la consommation de gaz, réduit logiquement les émissions de CO2.

Les avantages d'un audit énergétique pour les entreprises

Un audit énergétique présente de nombreux avantages pour les entreprises, tant sur le plan économique qu'environnemental. Tout d'abord, il permet d'identifier les sources de gaspillage et les anomalies spécifiques à la consommation de gaz. Un entrepreneur pourra ensuite prendre des mesures ciblées et réduire ses coûts liés à l’énergie. Par exemple, la mise en place d’un Système de Management de l’énergie (SMEnergie) permet de répondre aux critères d’obtention de la norme ISO 50001. Sésame indispensable pour les entreprises qui ont l'obligation de réaliser un audit énergétique.


Rappel : les entreprises avec un effectif de plus de 250 salariés, un bilan > 43 millions € ou un CA HTVA > 50 millions € et qui possède la norme ISO 50001, sont exemptées de l’audit énergétique obligatoire.
En optimisant l'utilisation du gaz, les entreprises peuvent réaliser des économies substantielles sur leurs factures de fourniture, améliorant ainsi leur rentabilité.

De plus, un audit énergétique contribue à renforcer la compétitivité des entreprises en les aidant à se conformer aux réglementations environnementales en vigueur. La réduction de la consommation de gaz naturel permet également de réduire les émissions de CO2. Cet axe favorise une image de marque positive et responsable de l'entreprise vis-à-vis de ses parties prenantes de ses clients et du grand public.

En outre, un audit énergétique offre une meilleure visibilité sur les performances de l'entreprise et identifie les équipements et les systèmes nécessitant une maintenance ou un remplacement. Cela contribue à prolonger la durée de vie des équipements, à réduire les risques de panne et à optimiser la gestion des actifs en diminuant les pertes.

Bon à savoir : Un plan d’action issu d’un audit énergétique aboutit en moyenne à des économies de 10 à 25% sur les factures de gaz naturel et d’électricité !

Focus sur l'audit énergétique et la consommation de gaz

Dans le contexte spécifique de la consommation de gaz, un audit énergétique permet d'évaluer en détail l'efficacité des systèmes de chauffage, de ventilation, de climatisation et d'autres équipements. Il permet d'identifier les éventuelles fuites, les pertes de chaleur, les équipements obsolètes ou mal réglés, et de proposer des solutions spécifiques pour améliorer leur performance. En se concentrant sur la consommation de gaz, les résultats de l’étude énergétique peuvent recommander des mesures telles que :

  • L'installation d'équipements plus performants
  • L'optimisation des réglages du parc machine
  • L'isolation thermique renforcée
  • L'utilisation de gaz naturel renouvelable
  • La sensibilisation des employés à des pratiques énergétiques responsables.

Grâce à cet audit spécifique à la consommation de gaz naturel, les entreprises peuvent bénéficier d'une vision détaillée de leurs pratiques énergétiques. Les recommandations adaptées aboutissent à des réductions sensibles de la consommation. Vous alliez économies financières et contribution aux baisses des émissions de gaz à effet de serre.

Quels sont les bénéfices d'un audit énergétique pour la consommation de gaz ?

Les avantages d’un audit énergétique sur le gaz sont nombreux. Il permet d’identifier les anomalies et de les transformer en levier d’économies. L’innovation, la R&D et le Conseil sont souvent à la base de la concrétisation des économies. 

Identification des pertes dans l'utilisation du gaz

L'audit énergétique spécifique à la consommation de gaz naturel permet d'identifier précisément les sources de gaspillage et les inefficacités liées à l'utilisation de cette ressource énergétique. En analysant en détail les processus de fabrication, les équipements et les installations qui utilisent le gaz, il est possible de localiser les pertes de chaleur, les fuites, les équipements défectueux ou mal dimensionnés, ainsi que les mauvaises pratiques opérationnelles.

En identifiant ces sources de gaspillage, les entreprises peuvent prendre des mesures correctives spécifiques pour optimiser l'utilisation du gaz, réduire les pertes et améliorer l'efficacité énergétique globale.

Évaluation de l'efficacité des équipements et des systèmes de gaz

Un examen spécifique de la consommation de gaz permet d'évaluer l'efficacité des équipements et des systèmes utilisés. Il s'agit de vérifier si les équipements sont correctement dimensionnés, s'ils fonctionnent efficacement et s'ils sont bien entretenus.

  • Chaudières industrielles
  • Équipements de cogénération
  • Système de chauffage pour les copropriétés
  • Système de ventilation et VMC (bureaux, immobilier, tertiaire, etc.)
  • Appareils de cuisson dédiés à la restauration, fourneaux, piano de cuisine

En examinant leurs performances, il est possible d'identifier les opportunités d'amélioration et de prendre des mesures afin d’augmenter leur efficacité énergétique. Cela peut inclure des ajustements de réglage, des mises à niveau technologiques, ou même le remplacement d'équipements obsolètes par des modèles plus performants et économes en énergie.

Analyse des facteurs externes pouvant affecter la consommation de gaz

L'audit énergétique prend également en compte les facteurs externes qui peuvent influencer la consommation de gaz d'une entreprise. Il peut s'agir de la météo, des variations saisonnières, des horaires de fonctionnement, des changements dans les procédés de production ou dans les habitudes de consommation.

En analysant ces facteurs externes, il est possible d'ajuster les pratiques et les équipements en conséquence, en mettant en place des stratégies de gestion de la demande de gaz ou en adoptant des solutions spécifiques dans le but de réduire la consommation pendant les périodes de moindre besoin.

En combinant l’analyse de ces différents éléments, un audit énergétique de la consommation de gaz offre une vision globale et approfondie de l'utilisation de l’énergie dans l'entreprise. Il permet d'identifier les sources de gaspillage, d'évaluer l'efficacité des équipements et des systèmes, et d'analyser les facteurs externes pouvant affecter la consommation. Ces bénéfices sont essentiels pour orienter les décisions et mettre en place des mesures concrètes visant à réduire la consommation de gaz et à réaliser des économies significatives.

Quelles sont les étapes d'un audit énergétique pour la consommation de gaz ?

Cet examen des consommations doit être mené en respectant différentes étapes. Ce protocole doit être respecté à la lettre afin d’identifier la bonne stratégie à adopter.

La collecte des données de consommation de gaz et des factures

La première étape d'un audit énergétique consiste à collecter les données de consommation de gaz de l'entreprise sur une période donnée. Cela implique d'obtenir les relevés de compteurs, les factures énergies et toute autre information pertinente liée à la consommation. Ces données fourniront une base solide pour l'analyse et la compréhension de la consommation effective de gaz.

L’analyse des tendances de consommation et des schémas de charge

Une fois les données collectées, il faut analyser les tendances de consommation et les schémas de charge. Cette étape permet de détecter les variations saisonnières, les pics de consommation, ainsi que les éventuels comportements anormaux ou inattendus dans l'utilisation du gaz. Une compréhension approfondie des tendances de consommation aide à identifier les zones où des améliorations peuvent être apportées.

L’inspection des installations pour identifier les fuites, les pertes et les points d'amélioration

L'inspection des installations est une étape cruciale de l'audit énergétique pour la consommation de gaz. Elle vise à identifier les pertes de gaz, les pertes de chaleur, les équipements mal réglés ou défectueux, ainsi que les pratiques opérationnelles inadéquates. Cette inspection peut inclure la vérification des conduits, des équipements de combustion, des systèmes de distribution de chaleur et d'autres éléments liés à l'utilisation du gaz.

L’utilisation d'outils et de technologies de mesure pour évaluer la performance énergétique

Pour évaluer la performance énergétique des équipements et des systèmes utilisant le gaz, des outils et des technologies de mesure spécifiques peuvent être utilisés. Cela peut inclure l'utilisation de capteurs, de compteurs intelligents, de thermographie infrarouge et d'autres techniques de mesure avancées. Ces outils permettent de quantifier la consommation d'énergie, d'identifier les pertes et les inefficacités, et de fournir des données précises pour une analyse plus approfondie.

Quelles recommandations et mesures d'efficacité énergétique ?

Le but de l’audit énergétique est de réduire les consommations de gaz en mettant en place des solutions adaptées en face de chaque problème identifié. Elles incombent aussi bien aux équipements de production, qu’aux bâtiments jusqu’au processus de fabrication.

L’identification des actions spécifiques pour réduire la consommation de gaz

À partir des résultats de l'audit énergétique, des recommandations spécifiques peuvent être formulées pour réduire la consommation de gaz. Cela peut inclure des actions telles que l'amélioration de l'isolation thermique, l'optimisation des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation, l'utilisation de technologies économes en énergie et de gaz naturel renouvelable, des travaux d'efficacité énergétique, ainsi que la sensibilisation des employés à la gestion de l'énergie.

L’amélioration de l'isolation thermique des bâtiments pour minimiser les pertes de chaleur

Une mesure clé pour réduire la consommation de gaz est d'améliorer l'isolation thermique des bâtiments en supprimant un maximum de ponts thermiques. Cela est réalisable en ajoutant une isolation supplémentaire, en scellant les fuites d'air, en améliorant les vitrages et les portes, et en optimisant l'enveloppe thermique des bâtiments. Une meilleure isolation permet de minimiser les pertes de chaleur et de réduire ainsi la demande de chauffage au gaz lors des saisons froides.

L’optimisation des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation

Les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation (CVC) représentent une part importante de la consommation de gaz dans de nombreuses entreprises. Il est essentiel d'optimiser ces systèmes en ajustant les réglages, en effectuant une maintenance régulière, en utilisant des équipements économes en énergie et en adoptant des pratiques de contrôle efficientes. L'optimisation des systèmes CVC permet de réduire la consommation tout en maintenant le confort thermique des locaux.

L’utilisation de technologies économes en énergie et de gaz naturel renouvelable

Une autre mesure efficace consiste à adopter des technologies économes en énergie pour remplacer les équipements devenus obsolètes. Cela peut inclure l'utilisation de chaudières à haut rendement, de systèmes de récupération de chaleur, de dispositifs de régulation et de contrôle avancés, ainsi que l'intégration de gaz naturel renouvelable dans les processus de l'entreprise. Ces technologies permettent de réduire la consommation de gaz et de favoriser une utilisation plus durable de cette ressource.

La sensibilisation des employés et la formation à la gestion de l'énergie

Enfin, une mesure cruciale consiste à sensibiliser les employés à l'importance de la gestion de l'énergie et de leur fournir une formation appropriée. Cela permet d'encourager des comportements économes en énergie, de promouvoir l'adoption de bonnes pratiques même en dehors du travail, et de créer une culture d'efficacité énergétique au sein de l'entreprise. L'implication des employés est essentielle pour maximiser les bénéfices des mesures d'efficacité énergétique et garantir une utilisation responsable du gaz.



En mettant en œuvre ces recommandations et mesures d'efficacité énergétique, les entreprises peuvent réduire leur consommation de gaz de manière significative, réaliser des économies et améliorer leur performance globale.
Vous avez besoin d’aide pour réaliser l’audit énergétique de votre entreprise ? Les experts “Industrie” du Lab des Énergies vous accompagnent dans les démarches de réalisation mais aussi et surtout dans l’analyse de votre consommation de gaz naturel. L’objectif final est d’augmenter votre rentabilité en misant sur les leviers d’économie appropriés à votre entreprise.

cta
Recevez un rapport de marché hebdomadaire.

Abonnez-vous pour recevoir chaque semaine notre rapport de marché.